Des initiatives solidaires pour garder le lien avec les habitant.e.s

Le réseau de la Fédération des centres sociaux, et avec lui ses salarié.e.s, ses bénévoles et les habitant.e.s, se mobilise partout en Charente suite à l’épidémie du Covid-19 et aux mesures de confinement qui nous touchent. Dans quelques quartiers comme dans les campagnes, les centres sociaux s’organisent pour maintenir un lien social avec les habitant.e.s, être disponibles pour les plus vulnérables, garantir un accès aux services, animer des activités éducatives et de loisirs en ligne.
Vigilants à la fracture numérique, à l’illettrisme, aux spécificités et aux besoins de toutes et tous, les associations du réseau réinventent leurs façons d’être en lien avec les gens et d’animer le territoire !

Les 10 centres sociaux et 3 espaces de vie sociale contribuent chaque jour, en Charente, à faire vivre le lien social avec les habitant.e.s. L’épidémie du Covid-19 et les mesures de confinement qui touchent l’ensemble du pays ne sont pas sans impact pour la société, les habitant.e.s, et pour nos structures. Contraints de fermer leurs portes, les centres sociaux ne peuvent plus garder d’enfants, ouvrir leurs espaces jeunes ou accueillir les seniors et les familles qui avaient leurs habitudes dans le centre. Pour continuer à garder un lien de proximité, salarié.e.s et bénévoles des centres sociaux s’organisent donc avec les gens pour poursuivre autrement leurs actions et ré-inventer leurs façons d’être en lien les un.e.s avec les autres.

Des permanences téléphoniques sont maintenus partout pour “aller vers” les familles. Une veille est assurée auprès des publics les plus fragilisés pour être certain que le confinement n’affecte pas trop ces habitants.
Nous prenons régulièrement de leurs nouvelles, nous les écoutons, nous répondons à leurs divers questionnements tant sur les démarches obligatoires et nécessaires que sur leurs droits. Nous nous voulons soutenant dans l’organisation des devoirs à la maison en étant en lien avec les établissements scolaires. Nous sommes vigilants à l’égard des usagers qui ont des problèmes de santé, qui n’ont plus de couverture santé ou de médecin traitant. Enfin, nous rappelons les messages en termes de gestes barrières, des règles à appliquer en cas de symptômes… et de l’importance du confinement. Nous réfléchissons à nos modes de communication avec les usagers afin de construire ensemble des outils pour tous.

Avec le réseau Monalisa (Mobilisation Nationale de Lutte contre l’Isolement des Ainés), animé par la Fédération des Centres Sociaux de Charente, certaines associations maintiennent des appels réguliers auprès des seniors ou aux personnes isolées.

A travers leur approche globale d’écoute, d’accueil, d’animation, d’accompagnement… les centres sociaux ont l’habitude de travailler sur l’ensemble des problématiques qui touchent les habitant.e.s au quotidien. En période de confinement, cela ne change pas. Les animateurs et animatrices jeunesse et famille se mobilisent pour proposer des activités sociales, éducatives et de loisirs à faire chez soi. La solidarité est aussi à l’œuvre. Des outils d’entraide se créent pour mettre en relation des habitant.e.s dans le besoin et celles et ceux prêt.e.s à aider ; certaines associations accueillent les enfants des personnels prioritaires en accueil de loisirs ; des  services de transport à la demande sont maintenus pour aider les personnes à aller faire leurs courses, un service minimum est tenue dans les épiceries sociales, le CADA et le CHRS de la MJC Centre Social La Mosaïque (Grande Garenne) et le Chantier d’Insertion de maraîchage Bio du Centre Socioculturel du Barbezilien sont maintenus…

Une attention accrue pour les personnes les plus fragilisées. La fracture numérique impacte différemment les familles, les personnes situées en zone blanche, celles qui ne sont pas équipées : quelques centres sociaux proposent des services de médiation numérique pour les personnes en difficulté, distribuent des attestations dérogatoires pour les personnes non équipées d’imprimantes…

Des initiatives variées, qui s’organisent chaque jour pour aider, accompagner et répondre aux besoins des personnes là où elles vivent. Au niveau national, pour découvrir ce qui se passe partout en France, rendez-vous sur le site de la fédération : https://www.centres-sociaux.fr/coronavirus-la-fcsf-sengage-a-vos-cotes/

 

 Les Associations du réseau départemental et les nouveaux contacts 

AILAN  (Chateauneuf) : 05 45  97 34 50 // https://ailan16.org

Centre Social Les Alliers : 05 45 25 08 15 // www.fnasat.asso.fr › assoce › 16alliers

ALPR (Rouillac) : 06 77 12 82 23  // https://www.alpr.fr

Centre Socioculturel du Barbezilien : 05 45 78 85 92  // https://cscbarbezieux.com

Centre Social Chemin du hérisson : 06 79 42 31 84   //  www.lecheminduherisson.com

Val de Charente La Chrysalide : 05 45 30 38 43 de 14 h à 17 h 00  // www.cscruffecois.fr

Centre Socioculturel du Confolentais : 05 45 84 00 43 // https://confolentais.centres-sociaux.fr

Envol (Chalais) : 06 86 75 26 47 de 9 h à 12 h 00  // centre-socio-culturel-du-pays-de-chalais.fr

Centre Socioculturel et Sportif Haute Charente : 05 45 71 18 59 // www.cscshautecharente.fr

Centre Socioculturel et Sportif du Pays Manslois : 05 45 20 72 08 // https://www.cscpm.fr

CSCS-MJC La Mosaïque (Sillac Frégeneuil Grande-Garenne) : 05 45 91 76 11  // www.mjc-gg-angouleme.org

EVS L’Oison (Montmoreau) : 05 45 23 21 92 // https://www.sites.google.com/site/assoloison/home

Centre Social – MJC Saint-Michel : 05 45 91 72 49 // https://mjcsaintmichel.centres-sociaux.fr

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller au contenu principal