Retour sur les Assises de l’Animation de la Vie Sociale

Dans le cadre du Schéma Directeur d’Animation de la Vie Sociale, la Fédération des Centres Sociaux de Charente a été missionnée pour la mise en oeuvre des Assises de l’Animation de la Vie Sociale en vue de réaffirmer le rôle des structures d’Animation de la Vie Sociale et de favoriser une culture commune avec les équipes salariées bénévoles des centres sociaux mais aussi avec les partenaires.

Ainsi, à Roullet St Estéphe, le 14 mai, s’est déroulé les Assises de l’Animation de la Vie Sociale. La thématique retenue a été : Des Bénévoles engagés, acteurs indispensables pour l’animation des territoires. 

Pour cette première édition, 68 participants ont répondu présents parmi lesquels : 
> 14 administrateurs d’associations
> 31 salariés d’associations dont 19 directeurs
> 22 partenaires dont 14 salariés de la CAF
> 1 intervenant extérieur : Patrick Bonneau (Recherche & Solidarités)

Les partenaires présents étaint la MSA, la Ville d’Angoulême, le Conseil Départemental, la DDCSPP, les 3 Fédérations (FCOL, FR MJC et Fédération des Centres Sociaux de Charente), la Maison des Peuples et de la Paix, la coordinatrice CTG de La Rochefoucauld, la Fédération des Centres Sociaux de Charente Maritime.

Etat des lieux du Bénévolat

Patrick Bonneau de Recherche et Solidarité a présenté une étude de 2019 sur l’état des lieux du Bénévolat
Cette étude révèle notamment des évolutions positives telles que la parité dans les associations, l’engagement des jeunes, des motivations croissantes et la reconnaissance des compétences développées…
Mais l’étude pointe quelques difficultés : Moins de bénévoles après 35 ans, de plus en plus de bénévoles occasionnels, un déficit de convivialité parfois exprimé et une image des associations à renforcer.

Pour revoir le powerpoint, cliquez ici.
Pour lire le document plus en détail, cliquez par là.

Retour sur le Schéma d’Animation de la Vie Sociale

Ces assises ont été l’occasion de présenter le Schéma d’Animation de la Vie Sociale auprès des bénévoles et salariés du réseau. Cliquez ici pour découvrir le document qui a été présenté  : Présentation- Schema AVS 2019

Retour sur les travaux du SAVA 16 (Soutien à la Vie Associative en Charente)

Stéphanie Benamozig, de la DDCSPP et Mathieu Coquelou, de l’UDMJC, ont présenté les travaux du collectif SAVA 16 (Soutien à la Vie Associative en Charente), composé notamment de têtes de réseaux associatives, de partenaires institutionnels et de collectivités locales. 
Parmi les actions présentées, voici les trois qui retiennent notre attention au regard du sujet de la journée : 

> Le retour d’une rencontre organisée par le Mouvement Associatif Nouvelle Aquitaine en Charente (Cliquez pour en savoir + : 16.MOUV_ASSO_SAVA16_CR_RDVA (2))

> Les formations bénévoles mutualisées (pour en savoir +)

> Le diagnostic des coopérations sur les territoires (pour en savoir +)

Discussion et échanges (par groupes de pairs)

Des groupes sont formés par groupes de pairs (Administrateurs, partenaires, directeurs, salariés). Il ressort plusieurs éléments forts notamment sur les questions de l’animation de la vie associative, des changements de postures du côté des professionnels, des modalités de financement par les partenaires institutionnels et notamment les logiques d’appel à projet qui transforment le fait associatif.
L’ensemble de ces échanges sera partagé ultérieurement dans les Actes des Assises. Cependant, voici le retour de Patrick Bonneau suite à ces échanges : 

“Nos projets sociaux de territoire doivent être conçus dans une démarche de progrès permanent. Pour cela, il est donc essentiel de l’évaluer sérieusement… avec les acteurs qui portent le projet, les habitants et les partenaires. Et cela doit s’effectuer dans une attitude de dialogue. C’est le principe du maintien du dialogue qui compte, même si on n’est pas toujours d’accord sur tout. Nous portons tous ce projet social de territoire et les associations d’Animation de la Vie Sociale ne doivent pas se retrouver à porter seules les actions et les projets.

Concernant les parcours des bénévoles… comme on l’a vu dans la présentation, il y a plusieurs typologie du bénévolat. Comment nos associations sont-elles organisées pour que l’un ou l’autre type de bénévoles puisse participer à la vie citoyenne à partir de sa motivation ?
Un des points à vérifier est : Est-ce qu’on a dans notre budget une ligne « Budget pour la Vie Associative » véritablement fléchée sur l’accompagnement et l’appui aux bénévoles.

Enfin, sur les glissements des appels à projets – le passage d’une position de partenaire à une position de prestataire – il est évident que ceux-ci peuvent conduire à la perte de l’engagement des bénévoles. Il est important de rappeler l’importance de la subvention ! C’est un moyen de faire éclore et d’appuyer des initiatives locales.
Aujourd’hui, l’un des seuls financements en cohérence avec la fonction d’animation globale est fourni par la CAF.”

Des actions présentées

A partir de ces quatre actions, les groupes ont fait ressortir des points pour aller plus loin. Ces points seront également intégrés dans les Actes des Assises.

Animer le territoire pour donner une place aux jeunes : Secteur Jeunesse du CAJ de la Grand Font

En quelques mots : 3 jeunes filles ont fait part de leur envie d’organiser une fête sur la culture africaine. Elles ont été accompagnés par l’animateur jeunesse qui laissé faire la démarche. Au final, les jeunes ont organisé une grande fête avec concert et repas de A à Z avec le soutien logistique de l’animateur. 250 personnes étaient présentes au RDV intitulé « Bella Africa » et venaient des 4 coins du quartier et de l’extérieur. Les 3 jeunes avaient mobilisés pour l’occasion de nombreux autres bénévoles. Maintenant, ils sont 6 à préparer une nouvelle manifestation pour cette année ! Effet boule de neige !

Etre acteur d’un projet éducatif de territoire : 1001 territoires par la MJC de la Grande Garenne

En quelques mots : La MJC Centre Social Grande Garenne Sillac Frégeneuil, la Mairie d’Angoulême et l’ensemble des partenaires locaux (associations, 6 écoles, collège, crèche…) se sont lancés dans une dynamique partenariale pour faire en sorte d’associer le plus de parents possibles à la réussite éducative. La démarche s’inspire d’une démarche nationale intitulée « 1001 territoires, en associant  les parents, tous les enfants peuvent réussir ». Il s’agit d’aller vers les parents les « plus éloignés de l’école » et, à travers une méthode déjà éprouvée, de leur donner la parole pour tenter de briser les représentations que chacun des groupes (parents, enfants, animateurs, enseignants, élus…) peuvent avoir les uns sur les autres.
Cette action est portée conjointement par la coordonnatrice enfance / jeunesse et la référente famille.
Il est à noter que cette expérimentation a démarré depuis deux ans. Une formation des acteurs a pu avoir lieu. Mais l’implication des acteurs est très difficile notamment liée au changement fréquent des acteurs.
Des groupes de parents ont pu être mis en place et une rencontre de croisement des représentations a pu avoir lieu autour d’une intervenante extérieure : Julie Pinsol.

Favoriser la solidarité sur les territoires : Famili’Bus par le CSC du Barbezilien

En quelques mots : Lors de l’Eté 2018, la référente Famille du Centre Socioculturel du Barbezilien, avec quelques bénévoles, a lancé une démarche pour aller vers les habitants (4 quartiers de Barbezieux) puis dans des communes. Il s’agit d’un lieu d’accueil ambulant : une caravane avec chaises, tables, café en vue de renforcer les liens sociaux, lutter contre l’isolement des personnes vulnérables, diffuser de l’information sur le territoire ainsi que de permettre un accès aux droits. Au fur et à mesure, d’autres partenaires se sont joint à la démarche : la Croix Rouge, la Mission Locale, le Centre Socioculturel L’Envol (Chalais), l’AAISC, l’Espace Numérique Sud Charente, le Pass (Permanence d’Accès aux Soins de Santé)… depuis 3 mois, la caravane tourne tous les 15 jours. Chacun des partenaires contribue à l’économie de ce projet.

Une coopération entre 3 EVS pour animer un territoire : Coopération des 3 EVS de l’Ouest Charente

En quelques mots : Depuis quelques années, de nombreuses coopérations existaient entre 3 associations de l’ouest charentais (3 communautés de communes distinctes) : ALPR à Rouillac, Ailan à Chateauneuf et Accolades à Segonzac. Cette dernière association avait un agrément de la CAF « Espace de Vie Sociale ». A partir de 2017, alors que le Accolades allaient rentrer dans une phase de renouvellement de son projet social, les deux autres associations se sont associées à cette démarche pour faire une demande d’agrément Espace de Vie Sociale auprès de la CAF. Après de multiples temps de travail, et avec l’appui d’un Dispositif Local d’Accompagnement, les 3 associations ont construit un projet commun. Les agréments ont été délivrés autour d’un projet partagé. Aujourd’hui, les associations vont recruter un coordonnateur des actions des 3 espaces de vie sociale. Le nouveau salarié prendra ses fonctions à compter du 15 juin.

 

D’autres outils à utiliser pour aller plus loin… 

> Actes des Assises de l’animation de la vie sociale 

> L’essentiel de la vie associative de la Charente

> Le travail de la Fonda sur “Le bénévolat en France en 2017 : état des lieux et tendances”

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller au contenu principal