Édition 2015 du Carnaval de Roumazières-Loubert : un bel exemple de l’engagement bénévole !

Carnaval5Le 26 avril 2015, la commune de Roumazières-Loubert était en fête à l’occasion du Carnaval organisé par le Centre Social Culturel et Sportif de Haute-Charente. Le Centre Social, mandaté par la commune pour assurer la gestion globale de l’événement, a pu compter sur le soutien de 300 bénévoles pour animer l’ensemble de la commune, dans une ambiance chaleureuse et folklorique ! Ce sont au total 14 associations, dont le Comité des Fêtes de Roumazières-Loubert, qui se sont mobilisées pour permettre la réussite de cette fête.

Pour cette troisième édition, les bénévoles avaient créé 13 chars, décorés de fleurs et de ballons, et aux couleurs vives ! Les spectateurs, qui avaient joué le jeu et étaient venus déguisés, ont notamment pu admirer un dragon géant, constitué de ballons rouges et jaunes, qui dansait dans les rues de la ville. Neuf chars sur treize étaient sonorisés pour l’occasion.

Carnaval4Malgré une journée peu ensoleillée d’un point de vue météorologique, la bonne humeur était tout de même au rendez-vous ! Les habitants ont eu la joie de croiser une multitude de personnages : les frères Dalton, Blanche-Neige, Charlie (des livres-jeux “Où est Charlie ?”), Mario et Luigi du célèbre jeu vidéo, ou encore des indiens d’Amérique… Une variété de costumes ont été créés par des bénévoles, sans oublier les maquillages, eux-aussi réalisés par des habitants. Les chars et les figurants costumés côtoyaient également des musiciens, des acrobates et des échassiers, pour encore plus de festivités. Le Centre Social avait fait appel à trois troupes professionnelles : Cartoon Show, Brésil en fête et Acrobaties urbaines.

 

Mettons l’accent sur deux partenariats, d’une part entre :

– le Centre Socioculturel de Haute-Charente et le Lycée de Chasseneuil : 5 élèves de cet établissement ont été bénévoles de l’événement. Le lycée a également hébergé les artistes.

D’autre part entre :

– le Centre Socioculturel de Haute-Charente et le Centre Social “Chemin du Hérisson” : le repas du dimanche soir, qui comptait 308 convives, a été assuré par 9 bénévoles du Centre Social Le Chemin du Hérisson. Après le dîner, un bal a été proposé aux participants pour finir cette journée en beauté ! Le repas du dimanche midi a réuni quant à lui 80 convives (organisateurs et troupes professionnelles).Carnaval1

Le Carnaval a été clôturé par la restitution des clefs de la ville aux élus.

En attendant la prochaine édition en 2017, l’équipe du Centre Socioculturel et des bénévoles qui avaient participé à l’organisation et à l’animation du Carnaval, se sont réunis le 4 juillet dernier, sur le site des Pradelles, pour un bilan collectif de l’événement. La Fédération des Centres Sociaux était présente et a pu constater l’engouement des habitants pour cette fête, et la convivialité qui règne à Roumazières-Loubert ! Un diaporama de vingt minutes a tout d’abord été projeté afin de revenir en images et en musiques sur l’événement, provoquant à plusieurs reprises les rires des participants. Ensuite, des groupes ont été constitués pour se concerter, identifier collectivement les points positifs et négatifs du Carnaval, et faire des propositions d’amélioration. Globalement, les interventions des troupes professionnelles ont été appréciées, la sécurité assurée par 23 bénévoles a été jugée efficace, les chars ont beaucoup plu, la bonne ambiance et la convivialité ont été soulignées, ou encore le prêt de remorques et de tracteurs, effectué notamment par des agriculteurs de la commune, a été mis en avant par les participants. Parmi les préconisations faites au Centre Social, la structure devrait davantage associer les communes voisines pour développer l’événement. En guise de conclusion, Jean-Michel Dufaud, Maire de Roumazières-Loubert, a fait un petit discours pour partager sa satisfaction et féliciter tous les participants.

P1020463Voici donc un bel exemple de projet associatif qui allie à la fois engagement des habitants, dynamique de territoire, convivialité, événement intergénérationnel, diversité culturelle, solidarité et entraide.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller au contenu principal