Hommage à Abdallah Kareche, animateur au CSC de Basseau

Il y a des héros du quotidien.
Des héros contemporains.
Abdallah Kareche était de ceux là.
Abdallah était discret.
Quand il fallait être présent, Abdallah était là.
Avec ses propres mots, il savait remettre le calme.
Il avait l’autorité. Il était respecté.
Il était animateur au Centre Social de Basseau.
L’animateur qui, par définition, est celui qui donne de la vie.
Du latin anima : « souffle de vie ».
Son dernier souffle, Abdallah Kareche l’a expulsé jeudi soir
Lui qui avait voulu s’interposer dans une rixe entre deux hommes qu’il connaissait sans doute depuis longtemps.

Face à cet acte inqualifiable, incompréhensible, qui laisse sans voix, la fédération des Centres Sociaux soutient la famille d’Abdallah.
Nous tenons à lui témoigner notre profonde compassion.
Nous soutenons également toute l’équipe du Centre, déjà mise à l’épreuve.
Que ce souffle de vie perdure en nous à jamais.

Le bureau de la fédération

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Hommage à Abdallah Kareche, animateur au CSC de Basseau”

Aller au contenu principal