URECSO recrute un délégué régional et un chargé de missions

L’union régionale URECSO est une association qui oeuvre depuis 1983 sur le territoire du Poitou Charentes auprès des fédérations, des centres sociaux.

Aujourd’hui le Conseil d’administration doit définir de son avenir :

L’union régionale s’étend sur la Nouvelle Aquitaine mais que va-t-il vraiment se passer ?

En attendant, le recrutement d’un délégué régional est envisagé. Pour consulter, voir l’offre : Délégué régional Offre emploi

Egalement, le chargé de mission a postulé à la Fédération Nationale des Centres Sociaux aussi une offre est également ouverte pour le remplacer : Chargé de missions Offre emploi

A bientôt de rencontrer nos nouveaux collègues !

Un rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte : le Grand Banquet !

Les 11 et 12 janvier 2019 à Eysines (33), l’Union régionale des centres sociaux de Poitou-Charentes (l’URECSO) et l’Union régionale Aquitaine vont fusionner !

Une belle occasion de rassembler les acteurs des 2 réseaux autour d’un Grand Banquet !

Les inscriptions ne vont pas tarder, elles seront opérationnelles à partir du 24 octobre courant, alors adhérents, bénévoles ou salariés, ne manquez pas le feu vert !!! Contactez la fédération des centres sociaux de Charente.

 

Pour lire l’information du site de l’URECSO, merci de cliquer ci-dessous : http://urecso.centres-sociaux.fr/grand-banquet-les-unions-se-marient/

J’ai ouï dire que le fil conducteur porterait sur “la Démocratie”

A bientôt !!!

 

 

 

Inauguration du Famili’Bulle, un espace pour les parents !

Vendredi 19 octobre, la CAF a inauguré son nouvel espace dédié aux parents et aux professionnels de la parentalité, place du Champs de Mars à Angoulême. 

Ce nouvel espace, piloté à la fois par un comité de parents et par un comité d’institutions et d’associations, a pour vocation d’être un lieu ressource pour les parents sur tous les domaines que ce soit. 

Cette inauguration a eu lieu en présence de la présidente et du directeur de la Caisse Nationale d’Allocation Familiale, la Préfète, la Directrice Académique, le Conseil Départemental, le Maire d’Angoulême et de nombreux élus. Des associations locales ainsi que des parents étaient également présents. L’ensemble des acteurs éducatifs étaient ainsi représentés. 

Il a été rappelé que les parents sont les premiers éducateurs de leurs enfants… mais il a surtout été mentionné combien cette fonction parentale était difficile. Pour rappel, c’est également le credo du collectif départemental Education Partagée

Enfin, les centres sociaux ont largement été cités. Un réseau des référents famille sera constitué sur Grand Angoulême. Et les Centres Sociaux sont cités comme les premiers lieux d’accueil des parents, surtout dans les quartiers. 

Le Famili’Bulle sera ouvert également le samedi matin. 

Le Français pour tous… Mobilisation sur Angoulême

Dans le cadre d’une mobilisation nationale, la MJC CSC Grande Garenne et de nombreuses associations charentaises dont l’association Déclic, se sont retrouvées en centre ville d’Angoulême le 18 octobre 2018 pour porter le manifeste “Le Français pour tous”.
Aujourd’hui, les financements dédiés à l’apprentissage du français, se sont peu à peu rétrécis à celle de l’acquisition d’un niveau de maîtrise minimum pour les personnes qui viennent d’arriver sur notre territoire. 

Or, les associations voient de plus en plus de personnes frapper à leurs portes avec une réelle envie d’apprendre le Français ! Plus de demandes et moins de moyens… C’est à cause de l’impossibilité de cette équation que les associations se sont mobilisées.

Les associations étaient dans le centre ville d’Angoulême, avec les apprenants, les bénévoles, et les salariés. Ils sont allés au devant des habitants pour les sensibiliser à cette cause. En Poitou Charentes, il y a eu 6 foyers d’action. Et en France, on a dénombré près d’une quarantaine d’actions militantes. 

La Fédération, signataire de cet appel, était également présente. L’occasion de renforcer les rangs et d’échanger avec les bénévoles présents. D’entendre leurs plaisirs d’accompagner des personnes et 

de tisser parfois même des liens amicaux avec eux. Entendre la satisfaction de voir que son action est utile et permet à développer la citoyenneté. 

Si vous le souhaitez, vous pouvez également signer l’appel à la mobilisation en cliquant ici. 

 

Sur la dernière photo, présentation de Anne-Lise Brissiaud (formatrice) et Patrick Suppin (directeur) de l’association Declic. 

Des formations pour les bénévoles charentais !!!

La fédération des centres sociaux de Charente répond aux besoins de formations des bénévoles du réseau par l’organisation de temps dédiés à des thématiques précises liées aux modes de gouvernances par exemple.

L’information circule en direct par les Brèves, outil numérique à destination des acteurs et partenaires des centres sociaux et par une invitation aux personnes intéressées ayant été préalablement repérées. Afin de valoriser et de rationaliser les offres de formation, elle a intégré le collectif SAVA16 dont vous pouvez prendre connaissance en cliquant sur le flyer ci-après : SAVA16-tracts

La communication doit être la plus large possible c’est pourquoi, nous vous invitons à prendre connaissance du collectif SAVA16 dont les missions se déclinent dans l’aide à la vie associative et par conséquent à la formation de bénévoles. Ci-après le lien direct pour visiter le site du collectif. https://sava16.wordpress.com/

Bonne lecture !

Engagement des bénévoles et volontaires en Charente

La question du bénévolat en Charente interpelle l’ensemble des partenaires qu’ils soient des collectivités, des institutions ou des associations du territoire. Comment faire pour activer l’intérêt des personnes au bénévolat ?    C’est ainsi que le 3 octobre dernier s’est produit le forum de l’Engagement à l’espace Franquin réunissant tous les partenaires concernés par cette thématique.

Au cours de celui-ci a été organisé un Speed dating Service Civique. Les jeunes ont pu rencontrer les partenaires concernés par ce dispositif et découvrir les missions à pourvoir sur le département.

La fédération était présente.

Quatre missions restent en attente sur trois centres sociaux fédérés. Elles figurent sur le site de l’agence des services civiques.

 

Le centre social du pays manslois recherche deux jeunes service civique pour une mission avec comme seules recommandations : faire preuve de motivations et d’intérêt pour la mission.

Une mission : “Encourager à mobiliser et à accompagner des groupes de jeunes dans le montage d’activités ou de projets” ainsi le volontaire participera à évaluer et établir des projets en direction de la jeunesse accompagnée de sa tutrice, Laétité Sécherre.

Une mission Solidarité : “Favoriser le lien social par l’accompagnement d’habitants dans la mise en place d’actions ou de projets solidaires” ce qui comprend d’être un appui sur le projet d’accès au droit et également avoir une approche sur le secteur social par le biais d’accompagnement des habitants du territoire sur diverses activités et l’outil numérique sous le tutorat d’Anne-Laure Perrotin.

Le centre social du barbezilien propose une mission plus axée sur le numérique “Valoriser la vie de quartier et de ses habitants à travers l’usage des outils numériques dans une démarche participative”. Dans ce cadre, le volontaire participera à développer la communication internet et externe en concertation étroite avec les responsables des pôles ; poursuivra le travail réalisé autour du site Web ; et avec l’animateur du Pôle Numérique et Mobilité, viendra renforcer la participation active des utilisateurs.

Le centre social de Thenon Causses et Vézères en Dordogne propose une mission de service civique sur la thématique Solidarité “Favoriser le lien social par l’accompagnement d’habitants dans la mise en actions ou de projets solidaires” ce qui consiste à soutenir la référente famille Marlène Louf, dans la gestion d’un vestiaire solidaire qui a besoin d’être redynamiser ; d’encourager des habitants au bénévolat ; d’accompagner les bénévoles de la bibliothèque dans la mise en place d’actions d’animation, convivialité, et orientation des personnes venant se renseigner au centre social.

Contacter la fédération des centres sociaux de Charente qui vous transmettra les coordonnées des directions.

Tél. : 05 16 70 90 11 ou par courriel : fede.csx16@cegetel.net

Assemblée Libre des Jeunes en Charente

Une Assemblée Libre des Jeunes, un temps convivial d’expression et de construction d’actions collectives. 
Comment mettre le pied à l’étrier pour construire ce qui inspire les rêves des jeunes et déconstruire ce qui attise leurs colères ? Quels pouvoirs ont les jeunes faces aux injustices sociales ? Comment faciliter l’accès à la culture ? Sur qui peuvent-ils s’appuyer pour mener à bien des projets ?…

Le Collectif 100% Jeune a décidé de permettre aux jeunes d’avoir des réponses à ces questions.

La philosophie de l’événement est avant tout basée sur la convivialité et le plaisir. Certains temps seront dédiés, en conclusion de la matière grise fournit, à des concerts, des jeux, des ateliers auxquels les participants pourront participer librement (atelier d’écriture et d’art).

Une petite nouveauté fera peut-être parler d’elle lors de cette rencontre : un plateau TV sera en libre accès (technique et participation aux échanges) avec l’accompagnement de l’association Sisyphe Vidéo afin de favoriser ces échanges et de les inscrire dans la durée. Cet atelier s’inscrit dans le fil conducteur de cette assemblée qui sera autour de l’image et du son.

Comment participer ?

La participation est entièrement gratuite (financée), nuit et repas sont compris. Un nombre limité de places est à pourvoir, c’est pourquoi il est nécessaire de s’inscrire sur ce lien : https://framaforms.org/inscription-assemblee-libre-des-jeun…
A vous de jouer !!!

Image

Trois jeunes en mission de service civique à la fédération des centres sociaux de Charente

Pierre-Louis, Daniel et Estelle, trois jeunes ruffecois en mission de service civique, engagés par la fédération des centres sociaux et mis à disposition au centre social et culturel La Chrysalide depuis ce premier septembre !

En effet, depuis plusieurs années déjà, la structure a mis en place des missions spécifiques pour les jeunes volontaires du pays ruffecois afin que ceux-ci puissent bénéficier de ce dispositif dédié aux jeunes de 16 à 25 ans.

 

L’annonce n’a pas eu le temps de paraître que déjà, ils avaient envoyé un courrier demandant à être reçus afin de motiver leur engagement. 

Contribuer à la prévention de l’isolement des publics ; Mettre l’outil numérique au service de démarches participatives ; Encourager la participation des habitants à des activités culturelles ou de loisirs ou à un projet de centre social ; Favoriser le lien social en accompagnant des habitants dans la mise en place de projets solidaires ou d’actions ; Contribuer à la prévention des personnes âgées sont les missions qui ont suscité l’intérêt des jeunes volontaires.

Dans le coup, Jessica, Valérie et Séverine vont accompagner les jeunes dans leur mission et nous leur souhaitons à tous de réussir cette belle aventure civique et citoyenne !

 

Fermeture pour congés d’été 2018

 

Les bureaux de la fédération des centres sociaux de Charente sont fermés pour congés annuels du jeudi 19 juillet 2018 au 24 août inclus.

Toute l’équipe fédérale vous souhaite un bel été !

A la rentrée !!!

Un Schéma pour valoriser l’animation de la vie sociale en Charente !

Le 12 juin dernier, le Schéma Départemental d’Animation de la Vie Sociale a été signée par de nombreux partenaires : le Préfet de Charente, la Caisse d’Allocation Familiale, la MSA, le Conseil Départemental et les 3 fédérations d’Education Populaire (Ligue de l’Enseignement, Fédération des MJC et Fédération des Centres Sociaux). 

Un schéma : pour quoi faire ?

Depuis 2012, les CAF sont obligées de mettre en place un Schéma directeur départemental de l’Animation de la Vie Sociale. L’enjeu est triple :

> Faire reconnaître l’intérêt et la plus-value de l’action des Centres Sociaux et Espaces de Vie Sociale
> Partager une culture commune concernant ce mode d’intervention sociale, en particulier le principe de participation des habitants ;
> Articuler les politiques publiques et développer les synergies de l’ensemble des partenaires.

OK… Mais concrètement, qu’est-ce que c’est ?

A terme, il s’agit d’un document qui rassemble un diagnostic, une série d’objectifs et des actions. C’est une feuille de route collective qui donne le cap pour épauler l’action des Centres Sociaux et des EVS au quotidien. Ces actions seront notamment coportés par les partenaires, dont les Fédérations. 

Et qu’est-ce que ça peut apporter à nos associations ?

Cela peut aider à :

> Faire reconnaître nos associations autre chose que des prestataires de service.
> Nous aider à accompagner les équipes bénévoles et salariées vers le principe du Développement du Pouvoir d’Agir et des questions de participation des habitants.
> Faciliter le travail entre partenaires pour harmoniser les politiques publiques.
> Favoriser des financements via des conventions pluriannuelles et pluripartenariales.
> Travailler sur les modèles économiques de nos associations tout en travaillant sur l’impact social de nos associations
> Nous aider à renforcer les coopérations avec les Centres sociaux et Espaces de Vie Sociale voisins.
> Nous aider à argumenter auprès des collectivités locales.

Quel est le contenu de ce schéma qui se dessine ?

Ce schéma vaut pour 4 ans. Trois grands objectifs et les principales idées d’actions parmi lesquelles :

> Renforcer les centres sociaux et EVS dans la participation des habitants.

– Organiser une journée par an pour favoriser un échange de pratiques, une culture commune et se former collectivement sur la participation des habitants
– Mettre en place une plateforme web qui recenseront des outils (vidéos, documents, formations…) qui visent les pratiques participatives.

 

> Valoriser et promouvoir la fonction d’animation de la vie sociale des centres sociaux et EVS

– Travailler ensemble la question de la communication. Réfléchir à comment être plus visible.
– Analyser ensemble les données SENACS et renouveler les projets sociaux au regard des évolutions en cours (Evolution de la société, évolution de la politique publique).
– Organiser ou valoriser les temps collectifs de débat en direction des habitants, sur les territoires.
– Organiser des formations pour amplifier le rôle politique des administrateurs.
– Identifier des bassins de vie de l’animation de la vie sociale

 

> Pérenniser les moyens et les ressources des Centres Sociaux et Espace de Vie Sociale

– Favoriser les conventions pluriannuelles et pluripartenariales autour du projet social.
– Articuler le Schéma avec les Conventions Territoriales Globales en envisageant les associations comme des partenaires à part entière dans la construction des politiques publiques. 

Comment cela va se piloter ?

Un comité stratégique et de pilotage :

  • Pour donner les grandes lignes de ce schéma
  • Constitué des présidents et/ou directeurs des Fédérations, CAF, CD, MSA, et le Préfet

 

Un comité opérationnel :

  • Pour organiser et mettre en œuvre le schéma
  • Constitué des directeurs / techniciens des Fédérations, CAF, CD, MSA, et Etat

 

Des comités par bassin de vie:

  • Pour décliner le schéma à échelle locale. Les territoires restent à définir.

Articles plus anciens «

Aller à la barre d’outils