Service civique : Bastien endosse la casquette de la FCSF !

Bastien Leray endosse la casquette de la Fédération des centres sociaux de France comme référent régional des services civiques. Qu’est-ce que le référent régional ? Il est mis à la disposition de la FCSF pour travailler en réseau avec les autres référents de France sur la question des services civiques.

Sa mission est de :
>collaborer pour mettre en oeuvre les accueils des jeunes volontaires en service civique dans le respect de l’agrément
>gérer l’enveloppe disponible,
>préparer et organiser les formations civiques et citoyennes en région
>réfléchir et préparer les prochains renouvellements d’agrément.
>répondre aux questions que les centres sociaux peuvent se poser à propos de l’engagement des jeunes dans les centres.

Pour rappel, les centres sociaux et associations adhérentes formulent une demande d’accueil par le biais d’un imprimé spécifique. Le référent contrôle la validité de la demande et la confirme ou l’infirme auprès des structures. Ensuite, celles-ci se rapprochent de leur fédération pour mettre en place le contrat et le suivi du jeune engagé.

Le projet fait référence a cinq missions :

Solidarité :FORMATION CIVIQUE ET CITOYENNE MARS 2016 LE GROUPE
>Favoriser le lien social pour l’accompagnement d’habitants dans la mise en place d’actions ou de projets solidaires.
>Contribuer à la prévention de l’isolement des personnes âgées.

Mémoire et citoyenneté :
>Encourager la prise de parole et la participation des habitants à un projet de centre social,
>Renforcer la participation des habitants aux décisions quant à l’aménagement de l’espace public ou aux politiques qui les concernent
>Mettre à l’outil numérique au service de démarches participatives

Education pour tous
>Contribuer à la mobilisation et à l’accompagnement de groupes de jeunes dans le montage d’activités ou de projets

Culture et Loisirs
>Encourager la participation des habitants à des activités culturelles ou de loisirs.

Pour soumettre une mission ou pour rechercher une mission, un site pour s’inscrire :
http://servicecivique.centres-sociaux.fr/devenir-volontaire/lengagement-de-service-civique/

Pour contacter Bastien Leray : 
05 45 91 35 09
animation.fd16@centres-sociaux.fr

 

 

 

 

 

Patrimoine et Rock & Roll ! Venez nombreux !


Bénévoles et salariés des centres sociaux…

Partageons ensemble une journée conviviale Patrimoine et Rock & Roll !!!

Rejoignez-nous avec vos familles le samedi 25 Juin au Château de Verteuil à partir de 13h30.

Au programme de la journée :Verteuil_Château_2012

  • une visite du Château de Verteuil (classé monument historique)
  • Une visite du Village ou temps libre
  • Verre de l’amitié
  • Festival Cap’N’Roll (concerts, attractions, karaoké, buvette…. pour les petits et les plus grands)

 

 

Réservation auprès de la Fédération des Centres Sociaux de Charente par mail à animationfede16@gmail.com ou par téléphone au 05.45.91.35.09 avant le 15 Juin.

 

78158450_oEn fin de journée vous pourrez participer au festival Cap’N’Roll organisé par l’Espace Socioculturel Val de Charente « La Chrysalide ».

Une participation de 2 euros par personne sera demandée.

 

 

 

Cette journée est co-organisée par l’Espace Socioculturel Val de Charente « La Chrysalide » et la Fédération des Centres Sociaux de Charente.

 

Pour consulter l’affiche journée conviviale

 

 

 

 

 

 

Assemblée Générale 2015

Le Jeudi 07 Avril, l’A20160407_192450ssemblée Générale des Centres Sociaux de Charente a eu lieu au Logis de Chantoiseau à SAINT-MICHEL. Elle a réuni plus de 40 bénévoles, partenaires et salariés.

Après que tout le monde est pris place dans la salle, Isabelle GODILLON (Présidente) débuta l’Assemblée Générale par le rapport moral.

Ensuite, dans un esprit convivial de petits groupes se sont formés afin d’étudier les 5 principaux axes du rapport d’activité

20160407_191642. Après quelques minutes d’échanges, des témoignages de bénévoles et de salariés sont venus introduire chaque axe.

Merci à eux… Merci à Sadia Doucet (Service Civique à St Michel), à Valérie Vandier (référente famille à l’Espace Socioculturel Val de Charente), François Guillet (Président du CSC du Barbezilien), Céline Vénérant (Coordonnatrice Enfance Jeunesse à la MJC CSCS Grande Garenne), Christine Petrau  (une maman de St Michel), à Marie-Sophie Lescure (Référente Famille au CSC de Basseau),

Puis les membres du Bureau et le délégué ont répondu aux différentes questions posées par l’assemblée.
20160407_152633

En fin de séance et après approbation à l’unanimité de tous les rapports présentés, les participants ont pu partager un moment convivial.

En effet, c’est autour d’un apéritif dinatoire préparé par Georgette, Séverine, Marie-Sophie et Célia (bénévoles et salariés des Centres des Alliers et de Basseau) avec l’aide de Cyril (cuisiner du restaurant de la  « Very Table ») que la soirée s’est achevée.


A l’année prochaine !!!

Si vous souhaitez consulter le rapport d’Assemblée Générale, cliquez sur le lien suivant : AG_FD_Charente_final

Bastien Leray, animateur en plongée dans les centres sociaux fédérés !

20160415_142642Bastien Leray vient d’intégrer la Fédération des centres sociaux de Charente comme chargé de réseau. Il reprend le travail de Jessica Vincent mise à
disposition au centre social Val de Charente La Chrysalide.

Bastien, armé de son masque de plongée et son tuba entre en immersion dans les dix centres sociaux du réseau !
Il se rendra dans les centres pour aller à la rencontre des bénévoles et des salariés.

Dans l’esprit de notre nouveau projet fédéral, Bastien aura notamment pour vocation de relever les compétences, savoirs-faire des salariés et des bénévoles de nos associations. Il va pouvoir permettre à ceux-ci de s’identifier et de s’interpeller sur des questions ou thématiques.
Bastien devient l’interface entre les structures du réseau.

Il renforcera également la convivialité au sein du réseau,  accompagnera la démarche des Fabriques des possibles et tous les projets inter-centres.

Enfin, il permettra surtout d’être au plus prêt des besoins et demandes des associations de notre réseau.

L’objectif est que, très rapidement, il soit dans le réseau « comme un poisson dans l’eau » !… nous lui souhaitons la bienvenue !!!

 

Témoignage de Sadia sur la formation civique et citoyenne à la FCSF

FORMATION CIVIQUE ET CITOYENNE MARS 2016 LE GROUPE FORMATION CIVIQUE ET CITOYENNE A LA FCSF MARS 2016 FORMATION CIVIQUE ET CITOYENNE MARS 2016 DUO DE TRAVAIL

 

 

 

 

 

Sadia Doucet, service civique mise à disposition au CS MJC de Saint-Michel, témoigne de la formation civique et citoyenne qui a eu lieu les 24 et 25 mars 2016 à Paris. Animée par Georges Bray, délégué et Jessica Vincent, animatrice de réseau, la formation s’est déroulée sur un tempo dynamique !

« Jeudi matin 24 mars 2016, réveil très tôt, debout à 4h40 (surexcitée) pour partir à Paris pour la formation civique et citoyenne. J’étais impatiente d’arriver, et je n’ai pas du tout été déçue. Nous avons été accueillis par une équipe très sympa avec des viennoiseries et des boissons chaudes en plus, miammmm !  

Durant la formation nous avons abordé divers sujets (l’éducation, l’esclavage moderne ou bien encore la discrimination) et c’était très intéressant. C’était animé par des débats, des jeux et des interviews entre nous… C’était une formation interactive avec des échanges, nous étions vraiment écoutés et mis au centre de la formation et ça j’ai beaucoup apprécié !

Je retiendrai de cette expérience que de bons souvenirs. Super formateurs, très bon groupe et très bonne ambiance générale.

Vive la formation Civique et Citoyenne à la FCSF de Paris !!! »

Centres Sociaux et Élus : partenaires pour un territoire

Forum 17 mars

 

La Fédération des Centres Sociaux, la Ligue de l’Enseignement et l’Union Départementale des Maisons des Jeunes et de la Culture organisent un forum auquel sont conviés les Centres Sociaux, les Espaces de Vie Sociale et les élus du territoire en vue d’aborder collectivement la place des Centres Sociaux / Espaces de Vie Sociale dans le développement des territoires.

Cette rencontre aura lieu le jeudi 17 mars prochain, de 13h30 à 17h30, à l’espace Georges Brassens de L’Isle d’Espagnac.

Plusieurs temps forts sont prévus :

  • Le Village des Possibles : ateliers thématiques pour découvrir des actions développées par les Centres Sociaux.
  • Plénière : la dynamique complémentaire entre Centre Social et Collectivités Locales (loi Notre).
  • Pot convivial pour clôturer cette rencontre.

Inscriptions à effectuer auprès de la Fédération des Centres Sociaux avant le 12 mars par mail à l’adresse suivante : fede.csx16@cegetel.net

Pour plus de renseignements sur cette rencontre, voici le programme : Affiche 17 mars

Comment développer le Pouvoir d’Agir des habitants ?

C’est l’une des questions qui font le plus débat au sein de notre réseau des Centres Sociaux depuis le Congrès de Lyon de 2013… question dont s’est saisi le Centre Social Belle Rive (Saintes) pour proposer une illustration de la participation citoyenne au travers de témoignages de bénévoles et de salariés, et qui tente de donner une meilleure lisibilité au centre social comme lieu d’apprentissage et d’expérimentation en vue d’une transformation sociale.

Ces témoignages ont été filmés par un réalisateur, Denys Piningre, en 2015. Et c’est le résultat de ce travail coopératif qui a été présenté sur notre département le 11 février dernier, au CSCS/MJC Louis Aragon de Ma Campagne (Angoulême).

Des membres de l’association Belle Rive avaient fait le déplacement pour l’occasion, à savoir Alex et Virginie, salariés, Cindy et Brigitte, co-présidentes et Michel Lombardi, qui vient de reprendre la direction de la structure. Près de 40 personnes étaient présentes, issus des Centres Sociaux et de structures partenaires du territoire.

Ce temps fort a débuté par la projection du film « Je suis d’accord avec Confucius », dans lequel on découvre le parcours de deux bénévoles, les raisons qui les ont poussés à vouloir s’impliquer dans la vie du centre social, et plus largement, de leur quartier, comment elles y sont parvenues et ce que cette implication leur a apporté… On découvre aussi des actions collectives nées d’initiatives d’habitants : un jardin partagé, un rucher avec la fabrication artisanale de miel et un skate-park initié par des jeunes qui se sont organisés en association pour interpeller les élus.

 

P1020653

P1020651

 

La projection a été suivie d’un débat entre les membres de l’association Belle Rive et les participants, autour de différentes questions :

1/ La genèse de la structure :
C’est une association d’habitants agréée « Centre Social » et fondée en 2000, née d’une volonté démocratique forte pour un partage du pouvoir et du savoir, sur les « cendres de l’ancien centre social ».

2/ Pourquoi un film ?
Une vidéo de la FCSF sur le développement social local avait été visionnée avec les bénévoles du Centre Social Belle Rive. La structure a souhaité faire la même chose pour valoriser les pratiques, les coopérations, montrer l’ « invisible », par la création d’un outil pédagogique à destination des autres structures, sans pour autant vouloir être un « modèle ».

3/ La représentation des différents secteurs du centre :
L’association ne souhaitait pas faire de ce film un catalogue de ses actions mais avait pour ambition de mettre en avant son projet / ses valeurs / ses démarches par le biais de témoignages.

Elle souligne également l’importance de regarder les choses de façon transversale, un « décloisonnement » revendiqué qui se retrouve d’ailleurs dans ses actions : parentalité, culture et interculturalité, économie solidaire.

Il est primordial aussi de proposer des temps intergénérationnels pour apprendre à mieux vivre ensemble.

4/ Comment sont repérées les initiatives d’habitants ?
>En allant à la rencontre des habitants dans les quartiers de la ville et dans des lieux publics (jardin public, écoles…) sans avoir de « choses à vendre ». « On va vers les gens, on n’attend pas dans notre structure ».

>En participant à des activités et des manifestations comme la Fête des Voisins.

>En identifiant les besoins et les envies des habitants dans le cadre d’un diagnostic de territoire partagé.

>En organisant l’accueil de telle sorte qu’il permette à chacun de se sentir intégré.

>En développant un partenariat avec le collège de la ville pour aller vers les jeunes et tisser des liens avec eux.

Dans le cadre de l’accompagnement de dynamiques collectives, il est nécessaire de faire un point régulier sur le chemin qu’on est en train de parcourir ensemble, et ainsi prendre conscience du chemin parcouru et qu’il reste à parcourir.

Question des bénévoles : des participations parfois « irrégulières » selon les besoins et les envies, d’où la nécessité d’aller sans cesse vers les habitants.

 

Pour finir, ce film est mis en vente à hauteur de 8 € ou de 5 € pour les adhérents de l’association Belle Rive. Le droit de diffusion est accordé à l’ensemble des Centres Sociaux. L’équipe de Belle Rive préconise vivement que ce film soit accompagné d’un débat pour réfléchir collectivement sur la question du Pouvoir d’Agir des habitants.

La Fédération dispose de 5 DVD et peut les mettre à disposition du réseau. Alors n’hésitez pas à nous en faire la demande !

La famille des Centres Sociaux en deuil

11108246_939542239421269_113284808995271927_nNous avons appris la semaine dernière le décès de Thierry Chombart, qui était Animateur Culturel depuis de nombreuses années à l’Espace Socioculturel Val de Charente.

La Fédération des Centres Sociaux est très touchée par sa disparition et prend part à la douleur de ses proches et de son entourage.

Nous souhaitions lui rendre hommage en rappelant la personne qu’il était et tout ce qu’il a fait pour « La Chrysalide ».

De nature très généreuse et toujours ouvert et à l’écoute des autres, il était vivement impliqué dans la vie de la structure, tout d’abord en tant qu’Administrateur et membre du Bureau, avant de devenir Animateur Culturel. Pendant des années, il a animé divers ateliers allant de la cuisine au théâtre, en passant par l’informatique, montrant son vif intérêt pour la Culture sous toutes ses facettes.

Il a aussi contribué, aux côtés de ses collègues et des bénévoles, à la réussite d’événements fédérateurs tels que la Fête Médiévale du Conte et de l’Imaginaire en animant notamment des répétitions théâtrales en direction des bénévoles et en intervenant dans les écoles sur la création de spectacles avec les jeunes. Il se plaisait beaucoup à incarner des personnages imaginaires à l’occasion de la Fête du Conte, endossant le costume de brigand, de gnome ou dernièrement du fameux Jack Sparrow de « Pirates des Caraïbes », dont sa prestation avait d’ailleurs bluffé le public et les membres de La Chrysalide.

Il a également permis à des habitants, issus de différents contextes sociaux, de sortir de leur quotidien et de vivre des vacances culturelles uniques à Avignon en 2013 et à Marseille en 2015.

Déterminé et volontaire, il avait même décidé de passer un BPJEPS Loisirs Tout Public, qu’il a obtenu au début de l’année 2015.

Il était aussi du voyage, à Lyon, en 2013, au Congrès National des Centres Sociaux. Son dynamisme et sa bonne humeur y étaient contagieux.

Faisons le vœu que sa joie de vivre puisse survivre et se prolonger dans les actions que Thierry avait menées.

Le jeu, outil pédagogique… et fédérateur !

En ce début d’année, la Fédération des Centres Sociaux a organisé trois ateliers de sensibilisation au jeu, à destination des bénévoles et salariés des structures qui interviennent auprès des jeunes dans le cadre du CLAS (Contrat Local d’Accompagnement à la Scolarité).

Ces trois sessions ont eu lieu respectivement à :

  • Ma Campagne (CSCS/MJC Louis Aragon) le 18 janvier ;
  • Saint-Yrieix (CSCS/Amicale Laïque) le 19 janvier ;
  • Confolens (CSCS) le 28 janvier.

 

Les 30 participants ont pu profiter de l’expérience de l’association AH TOUPIE, qui a animé la formation, en matière de jeu.

 


Cette association, située à Chazelles, a été fondée il y 10 ans par un groupe de mères de la commune, confrontées à des difficultés pour faire garder leurs enfants. Leur volonté était de créer une crèche mais elles ont dû faire face à des réticences politiques. Au bout d’un an, ce sont 80 personnes qui étaient impliquées dans la démarche, qui a mené vers la création d’une Ludothèque itinérante, qui intervient dans le secteur de la Petite Enfance mais aussi dans l’intergénérationnel. L’association dispose actuellement de 800 jeux, dont 150 jeux en bois, qu’il est possible de louer.

L’AH TOUPIE est devenu un Espace de Vie Sociale qui intervient également sur des Temps d’Activités Périscolaires et des temps CLAS. Outre des interventions auprès d’entreprises pour faire de la cohésion de groupe ou encore dans les lycées pour aborder avec les jeunes des problématiques qui les touchent, l’association a aussi développé une action « Jeux me régale », alliant restauration et jeux, sur la commune de Saint-Germain-de-Montbron.


 

En début d’atelier, l’objectif pour l’AH TOUPIE était de prendre connaissance des fonctionnements de chacun dans le cadre du CLAS (public, jeux, difficultés…) et de faire remonter les besoins des participants pour cibler les points à aborder.

Il a été constaté que les parents qui inscrivent leurs enfants au CLAS le font généralement pour répondre à des difficultés organisationnelles, mais souhaitent aussi confier la gestion des devoirs à un tiers afin de partager avec leurs enfants des moments plus conviviaux et moins contraignants.

Autre point qui a été souligné : l’importance de donner aux jeunes l’envie de jouer, avec cette nécessité parfois de sortir du cadre éducatif. Pour cela, les intervenants doivent maîtriser les règles des jeux qu’ils proposent afin de motiver les jeunes. Ils doivent aussi les questionner sur les jeux auxquels ils aiment jouer et d’en expliquer les règles à leur tour, dans l’optique de rendre le jeune acteur et non plus uniquement consommateur de service.

P1020639

P1020636

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1020635

L’univers du jeu renferme un panel très large de jeux, qu’ils soient :

– coopératifs : « Bamboleo » (jeu d’équilibre en bois), « Unanimo » (création de listes de mots à partir d’un mot)…

– de stratégie : « Pylos » (création d’une pyramide avec des billes), « Quarto » (jeu de pions)…

– créatifs : « Story Cubes » (création d’histoires), « Dixit » (appel à l’imaginaire)…

– de logique : « Rush Hour (jeu de l’embouteillage), « Gagne ton papa ! » (jeu d’assemblage)…

– d’ambiance : « Jungle Speed » (jeu de rapidité)…

– de construction…

 

L’AH TOUPIE met un point d’honneur aux jeux imaginés et fabriqués en France, dans un souci de valorisation du Développement Durable. Citons l’exemple de « Pontu », un jeu de logique en bois venu tout droit de l’Ardèche.

Dans le même esprit, il est intéressant aussi de proposer aux jeunes de créer leurs propres jeux, à partir de modèles et de plans que l’on peut se procurer sur Internet par exemple.

Quel que soit le jeu auquel on joue, l’objectif est de favoriser les échanges et le partage. Le jeu ne représente pas seulement un outil pédagogique au travers de règles à suivre mais aussi un formidable moyen de fédérer et de mixer les publics.

 

Voici des exemples de jeux qui peuvent être utilisés dans le cadre du CLAS : Liste de jeux ados

Et pour en savoir plus sur l’AH TOUPIE : http://ahtoupie.webnode.fr/

Centres Socioculturels de Basseau et de La Grande Garenne : un nouvel horizon se dessine

 

Deux temps forts de notre réseau ont eu lieu dernièrement, à quelques jours d’intervalle seulement : les signatures des nouveaux contrats de projet des Centres Socioculturels de Basseau, d’une part, et de La MJC Centre Social Grande Garenne, d’autre part. C’était le 25 janvier à Basseau et le 3 février à La Grande Garenne.

Les structures ont renouvelé leur projet social pour l’horizon 2015-2018, signifiant aussi un renouvellement de la convention établie entre le Centre Social, la CAF et la Ville d’Angoulême.

P1020643C’est une nouvelle étape dans la vie de la structure vécue comme « une renaissance », selon Daniel Martaud, Président du Centre Social de Basseau.

Ces signatures, qui représentent l’aboutissement d’un travail étendu sur une année, se sont déroulées dans une ambiance conviviale et chaleureuse, l’occasion aussi de réunir des habitants et des associations du territoire.

Le renouvellement du projet social permet d’aller à la rencontre des habitants, sous la forme d’un rallye pédestre par exemple, comme ce fut le cas à La Grande Garenne, ou bien en participant à des manifestations telle que la Fête de Quartier de Basseau, où les habitants avaient pu s’exprimer sur leur territoire de vie par le biais d’une exposition.

Des concertations se sont développées avec les habitants, sous la forme notamment de commissions thématiques (enfance-jeunesse, culture…).

A partir des retours des habitants, les structures ont pu déterminer des priorités pour l’avenir, autour de valeurs tournées vers l’accueil, la convivialité, l’intergénérationnel, la proximité, le mieux vivre ensemble, la citoyenneté, la culture pour tous, la mixité sociale et culturelle, etc.

La construction du contrat de projet permet aussi de créer des temps d’échanges et de travail collectifs entre les habitants, les bénévoles et les équipes salariées.

La CAF a tenu à souligner l’engagement des Centres Sociaux sur le territoire, et auprès des partenaires et des collectivités. Elle a mis en avant aussi les liens entr20160125_120528e les centres au travers de projets collectifs (exemple du Carnaval co-porté par les centres de Basseau et de La Grande Garenne), et l’écoute et le soutien portés aux jeunes (Cf. Junior Associations et Point écoute jeunes de la MJC/CSC La Grande Garenne).

Tout comme la CAF, la Ville d’Angoulême a insisté sur l’importance de préserver la Laïcité et le respect des valeurs républicaines dans les actions quotidiennes.

C’est désormais un nouvel horizon qui se dessine pour les Centres Socioculturels de Basseau et de La Grande Garenne, avec notamment en perspective un changement de locaux pour les deux structures, d’ici les mois à venir…

 

Lien vers article de la Charente Libre (signature contrat de projet CS Basseau) : http://www.charentelibre.fr/2016/01/26/basseau-le-centre-social-reve-d-une-renaissance,3013595.php

Articles plus anciens «

Aller à la barre d’outils